Les concours

Qui organise les concours ?

Tous les concours sont organisés par les centres de gestion, à l'exception des concours d'administrateur territorial, conservateur territorial des bibliothèques et du patrimoine et ingénieur territorial en chef, qui relèvent du CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale).

Les conditions générales à remplir pour accéder à la fonction publique

Elles sont communes à l'ensemble des fonctions publiques : de l'Etat, territoriale et hospitalière. Les conditions générales sont au nombre de cinq :

  1. être de nationalité française, ou être ressortissant d'un État membre de la Communauté Européenne, ou d'un autre État partie à l'accord sur l'Espace Économique Européen.
  2. jouir de ses droits civiques.
  3. se trouver en position régulière au regard des obligations vis à vis du service national de l'État dont il est ressortissant.
  4. ne pas avoir subi de condamnation incompatible avec l'exercice des fonctions auxquelles le concours donne accès (pour un candidat français, ne pas avoir, sur le bulletin n°2 du casier judiciaire, de mentions incompatibles avec l'exercice des fonctions).
  5. remplir les conditions d'aptitude physique exigées pour l'exercice de la fonction.

Les concours

Le concours externe : des conditions de diplômes

Il est ouvert aux candidats qui justifient de certains diplômes selon la catégorie :

  • Catégorie A : bac+3 ou plus (niveaux I et II)
  • Catégorie B : bac+2 ou bac (niveaux III et IV)
  • Catégorie C : inférieur au Bac (niveau V : Brevet des collèges, BEP, CAP.)

Il existe cependant des dérogations, à savoir :

  • Reconnaissance de l'expérience professionnelle (REP) ou Reconnaissance d'équivalence de diplôme (RED) : les candidats qui ne détiennent pas le titre ou le diplôme requis peuvent toutefois se présenter à un concours, si leur qualification est jugée équivalente au regard de leur formation et/ou de leur expérience professionnelle.
    Pour connaître les modalités précises de cette dérogation
  • Situation familiale : pour les concours ouverts à partir du 1er décembre 2005, aucune condition de diplôme ne peut être opposée aux mères et pères d'au moins trois enfants (sauf lorsqu'un diplôme est légalement exigé pour l'exercice de la profession)
  • Aux sportifs de haut niveau figurant sur la liste publiée par le ministre chargé des sports l'année du concours.

Le concours interne : des conditions d'ancienneté

Il est ouvert aux fonctionnaires (territoriaux, de l'Etat ou d'établissements publics hospitaliers) et agents publics sous réserve qu'ils soient en activité, en détachement, en congé parental ou accomplissant le service national, ainsi qu'aux militaires, aux magistrats et aux candidats en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale.
Les candidats aux concours internes doivent avoir accompli une certaine durée de services publics.

Le troisième concours : une ouverture aux candidats ayant exercé dans le secteur privé

Pour certains cadres d'emplois, celui-ci est ouvert aux candidats justifiant de l'exercice, pendant une durée déterminée, d'une ou plusieurs activités professionnelles dans le secteur privé ou en qualité d'agent de droit privé dans le secteur public, ou d'un ou de plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou d'une ou de plusieurs activités en qualité de responsable d'une association.

La durée de ces activités ou mandats ne peut être prise en compte que si les intéressés n'avaient pas, lorsqu'ils les exerçaient, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d'agent public.

Les étapes d'un concours

Un concours se décompose généralement en deux phases :

  • L'admissibilité qui consiste, la plupart du temps, en des épreuves écrites qui sont anonymes et font l'objet d'une double correction.
    Au vu des notes obtenues, le jury du concours arrête la liste des candidats admissibles qui sont autorisés à passer les épreuves d'admission.
  • L'admission comporte en général des épreuves orales et, pour certains concours, des épreuves pratiques, sportives ou facultatives. A l'issue des épreuves d'admission, le jury arrête la liste des candidats admis.
Haut de la page